Articles concernant Delcol.R..

Roland Delcol et le Postmodernisme.

Sans ParolesRoland Delcol et le Postmodernisme. dans Articles concernant Delcol.R.. trans

 

<h1> ICI 1/3 roland delcol </h1>

L’acte de peindre s’accomplit dans mon œuvre pour qu’apparaisse une poésie permanente au travers de scènes mimant une réalité soi-disant banale et quotidienne.

Comme l’art à une histoire, je peins des liens de filiations, et des citations puisées dans l’héritage des grands artistes d’un passé proche ou lointain.

Ainsi je transmets la peinture occidentale et définis le « Postmodernisme ».

C’est une rupture avec l’art dit moderne, et un abandon de la hiérarchie des styles conventionnels.

Avec le rêve et la réalité confondus, par le truchement du spectateur et de son libre arbitre, une narration sort de chacune de mes toiles.

Ainsi le « Postmodernisme » par son intemporalité dépasse le temps des modes.

Delcol.R..

 

 

 

 

 

<a href= »https://plus.google.com/114782842288382543725?rel=author »>Crée par Roland Delcol</a>

 

<a href= »http://www.page-internet.net » title= »page-internet.net »>Referencement</a> – <a href= »http://refgratuit.page-internet.net » title= »page-internet.net »>référencement site gratuit</a> – <a href= »http://petites-annonces.vivaprix.com » title= »petites-annonces.vivaprix.com »>Petites Annonces</a> – <a href= »http://www.vivaprix.com/ » title= »vivaprix.com »>Live TV</a> – <a href= »http://telecharger-gimp-gratuit.softgratuit.eu/ » title= »SoftGratuit »>Gimp</a>

A propos de Roland Delcol

Biographie de Roland Delcol. Après des études à l'athénée de Saint-Gilles de 1954 à 1960, puis à l'Université libre de Bruxelles de 1960 à 1963, Roland Delcol fait l'Académie des Beaux-arts de Saint-Gilles de 1965 à 1971. Il poursuit en 1975 l'étude de la lithographie à Milan puis à Paris et effectue des stages de faïence et porcelaine en 1978 à Moustiers-Sainte-Marie, Atelier JM.V Fine en France et à Florence en 1983. Roland Delcol réalise à partir de 1965 de nombreuses expositions personnelles, notamment à Bruxelles ( Galerie Isy Brachot de 1969 à 1977 et au Musée Horta en 1982), Milan, Paris, Jérusalem, Amsterdam, Florence, Deauville (à l'occasion du Festival du cinéma américain), New York, Nashville (Vanderbilt University, Sarrat Gallery, 2005). En 2008 à Wiesbaden (Wiesbaden Moderne Kunst Museum). En 2012 à Bruxelles au (Musée d'Ixelles). En 2013 au Parlement Féderal de Belgique. En 2014 à Saint-Gilles ( Hotel de ville de Saint-Gilles, dans le cadre des journées du patrimoine, « Un hommage discret à Iréne Hamoir », à Bruxelles (Galerie « Emilie Dujat »). Il participe à des expositions collectives à Bruxelles, Musée royal d'art moderne, Londres, Paris, Munich, Mexico et régulièrement aux États-Unis. Il partiçipe à plusieurs des grands salons internationaux (Bâle, Dusseldorf, Cologne, Paris). En 2009 au (Muséum Kunst Palace) à Dusseldorf. Une exposition itinérante dans des les Musées d'Art Moderne d'Allemagne est organisée de novembre 2009 à fin 2012 (Phantastische Welten, Vom Suurrealismus zum Neosymbolismus, Axel Murken), se terminant au (KunstMuseum) à Bayreuth. En 2013, il expose à la (Uhr. Bayer Kulturhaus, ), Leverkusen et à la (Gallery “Städtische Jesuitenkirche“, “Phantastische Welten“ ) Aschaffenburg. En 2015 à Studio 3Gallery,“Beautifully Obscene”, University of Kent, School of Arts, “The History of The Erotic Print”, Canterbury CT2 7UG”. En 2017 à Gallery Kremers,”Real, Surreal, Hyperreal” Berlin, Germany. Des peintures de Delcol sont présentes dans les collections du Musée royal d'art moderne à Bruxelles, de Liège, Musée d'Ixelles à Bruxelles et de Monte Catini. « Figure de proue de l'hyperréalisme belge et du postmodernisme, ami du célèbre écrivain et poète surréaliste Louis Scutenaire, Roland Delcol livre une œuvre abordant la réalité sans fards ni complexe. Chargé d'un érotisme et d'un humour singuliers, l'univers de Delcol magnifie la nudité féminine, tout en la mettant en scène de façon déroutante. Il aspire à recouvrer un paradis perdu au cœur du consumérisme de la seconde moitié du XXe siècle… » "Einer der eigenwilligsten Vertreter zwischen Hyperrealismus und dem heutigen postmodernen Pluralismus ist Roland Delcol. Er wurde 1942 in Brüssel geboren und hat dort nach dem Abitur bis 1971 ein sechsjähriges Studium an der Kunstakademie absolviert. Seit 1969 trat er in Belgien und Frankreich in zahlreichen Ausstellungen mit realistischen Bildnissen unbekleideter Frauen in die Öffentlichkeit, die ihn bald international bekannt machten…" Dieser Artikel kommt von Dr. Schilke Medizinischer Verlag, Von Prof. Dr. med. Axel Hinrich Murken.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Jianzhe08 |
Jianzhe09 |
Jianzhe10 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tenjodessins
| Artndesign
| Mcmmps